Par Tim GUILLOIS et Valéry NGUYEN – co-fondateurs du Projet MINDSET

Incredible India !

J’ai eu la chance de découvrir la première fois ce pays fantastique il y a 20 ans. Fasciné par cette expérience de 6 mois à Bombay en tant qu’étudiant, je décide 10 ans plus tard de m’expatrier pour le compte de Publicis, avec mon épouse, mais  cette fois à Delhi.

Puis je monte une agence de communication digitale basée à Delhi, Kochi et un peu plus tard à Bangalore. Ces 4 années m’ont permis de me retrouver face à moi-même, dans des situations plus ou moins (très) difficiles, à tous point de vues. Cette expérience m’a  non seulement bouleversé personnellement et professionnellement mais m’a aussi permis de découvrir une autre planète… bien loin de nos réflexes occidentaux et de notre schéma intellectuel cartésien et binaire.

Quelques années après, j’ai eu le temps de digérer mais surtout de commencer à analyser cette expérience. C’est à ce moment là que j’ai compris que ce choc vécu entre ces 2 mondes provenait d’une différence magistrale d’état d’esprit / Mindset.

J’ai donc décidé de creuser en lisant le best seller de référence sur le sujet « Mindset » de Carol S. Dweck, professeur de psychologie sociale à l’Université Stanford.

Puis j’ai rencontré Valéry lors d’un RV professionnel qui non seulement était séduit par cette démarche, mais qui avait lui-même crée sa start-up autour de la déclinaison des valeurs et comportements pour renforcer les cultures d’entreprise.

MINDSET (état d’esprit)

Carol Dweck nous explique qu’il existe deux types de personnes : ceux qui ont un état d’esprit de développement (appelé “growth mindset” en anglais) et ceux qui ont un état d’esprit fixe (fixed mindset).

D’après les travaux de la psychologue, ceux qui adoptent un état d’esprit de développement ont plus de succès dans leur vie et sont aussi plus heureux.

Avec un état d’esprit fixe, vous croyez que vos qualités, vos aptitudes et votre personnalité sont prédéterminées et qu’on ne peut y faire grand chose.

Avec l’état d’esprit de développement, vous croyez que vos qualités sont avant tout développées en travaillant, et que tout le monde peut s’améliorer à force de travail et d’application.

En réfléchissant avec Valéry sur ce concept de Mindset, nous en sommes venus à émettre deux hypothèses:

ETRE DIRIGEANT C’EST CULTIVER UN CERTAIN MINDSET

LA CULTURE DE L’ENTREPRISE EST UNE MATIERE VIVANTE

Dès lors, nous avons décidé d’étudier  la problématique suivante:

Comment l'état d'esprit du dirigeant et du manager influence la culture d'entreprise?

Nous explorerons aussi les ressorts de la culture d’entreprise.

Comment faire adhérer ses équipes au projet de l’entreprise? 

Ce que les gens craignent dans l’entreprise, c’est lorsque les décisions leur sont imposées avec incohérence et opacité.

Si la plupart des entreprises estime avoir un projet sur les 3 à 5 prochaines années, peu d’entre elles bénéficient d’un réel engagement de la part de leurs collaborateurs.

Pourquoi un tel décalage ? Pourquoi le travail du dirigeant et de son équipe a t-il tant de mal à redescendre à tous les échelons de l’entreprise ? Pourquoi le terrain n’est-il pas suffisamment pris en compte par les dirigeants, alors qu’ils sont au contact des clients, des problèmes et donc des solutions ?

Afin de répondre à ses questions, nous nous sommes entourés de personnalités du monde de l’entreprise, de la politique, du milieu éducatif et associatif en France et à l’étranger. Ces personnes influentes ont toutes en commun d’avoir joué et de jouer encore aujourd’hui un rôle majeur dans la transformation de leur entreprise et pour certains de la société.

Nous sommes convaincus de la singularité de l’époque dans laquelle nous vivons.

Entre l’accélération du digital qui permet des progrès considérables tout en fragilisant la qualité des relations, les défis d’un monde en colère ou d’une nature qui se rappelle à nous, la mission du dirigeant se révèle extrêmement complexe.

Pour autant, des pistes émergent. Elles viennent de la société civile, des grands groupes, du monde éducatif, du monde associatif comme des start-ups.

Il y  a point commun à toutes ces belles histoires que nous allons ensemble raconter.  Il s’agit d’une subjectivité résolument humaine,  d’une démarche intentionnelle de voir le verre à moitié plein, d’un certain optimisme réaliste. C’est de ce Mindset dont nous allons parler.

Nous ne nous interdirons rien et tenterons de vous partager un regard complètement apolitique, désintéressé et objectif sur ces nouvelles façons d’exercer la mission de dirigeant.

Tim GUILLOIS
Valéry NGUYEN